jeudi 23 février 2012

Pilote & Puissance Push-Pull 6V6

Bonjour amis audiophile,

Avec cet article, je souhaite vous présenter un module de puissance Push-Pull compact à base de tétrode 6V6.

L'arrangement et la configuration générale est simple et très efficace. Elles permettront d'offrir d'excellentes prestations sonores.





Introduction

Avec la réalisation de cette carte compacte (100 x 160) j'ai souhaité obtenir un étage de puissance Push-Pull mono complet et très performant. Elle utilise deux tétrodes de puissance de type 6V6 et un tube 12at7/ecc81 pour son pilotage. La platine dispose également de connecteurs à vis pour lui permettre d'être raccordée très facilement.

Description

La configuration que j'ai retenue pour les tubes de puissance et un montage symétrique Push-Pull, qui pourra selon le transformateur de sortie utilisé être câblé en mode ultra-linéaire ou Pseudo Triode. Quant au choix du tube de puissance, je n'ai pas sélectionné la 6V6 au hasard. En effet, je souhaitais exploiter quelques particularités de ce tube à savoir : sa distorsion propre, sa faible résistance interne, sa robustesse, et surtout la grande qualité subjectives de son registre sonore. A n’en pas douter, cet excellent tube à sa place dans la reproduction musicale et je l'ai adopté !

Pour le mode de polarisation des tubes de puissances, j'ai opté pour une polarisation individuelle par résistance de cathode. Cela évite les dérives et réalise une auto stabilisation du point de fonctionnement. La classe de polarisation et de type AB. (Classe A voir Manuel de montage)

Vue côté tube

Vue côté composants

Vue générale de deux cartes

Compte tenu de la relative faible valeur de la tension d'attaque nécessaire pour moduler aux maximum les tubes de puissances, j'ai privilégié l’utilisation d’un seul tube de commande. Pour sa réalisation, j'ai exploité un inverseur de phase de type Cathodyne Bootstrapped. Cette configuration apporte de très nombreux avantages en termes de gain et surtout sur la distorsion propre de l'étage. D'autres part, elle procure d'excellents résultats à l'écoute.

J'ai également porté un soin particulier aux choix et à l’implantation générale des composants, ainsi qu’au routage des pistes de masses. En outre, le PCB Ver.1 permettrait d'utiliser selon le câblages et l’ajustement d’un nouveau point de polarisation d’utiliser un tube à grande pente comme les ecc88/6DJ8 Nos mais avec un Gain légèrement inférieur d'env. -4dB. Notez aussi que la tension d’anode de cette référence ne devrais pas excéder les 130Vdc, voir un peu plus pour la version de JJ/Electronics. Ceci dit, la première alternative de qualité serait d’utiliser leur homologue Russe 6N23P ou les versions professionnelles 6N23P-EV ainsi que les e188CC – 7308 Nos. 

Choix & conseils 

Pièce maîtresse de tout amplificateur à tubes, le transformateur de sortie que nous conseillons, et qui représente à notre avis un des meilleurs choix possible et l’excellent VDV8020. Ce transformateur à été réalisé sous un cahier des charges de Menno Van der Veen et réalisé par la société Amplimo. Ces excellentes propriétés ainsi que sa technologie sont de très haute qualité. Il vous suffira de consulter ces spécifications pour vous rendre compte du sérieux de sa fabrication et de ses excellentes propriétés. 

Bien entendu, d’autres fabriquant comme Hashimoto (Japan) ont également d'excellents transformateurs qui conviendrons parfaitement. Libre à vous de faire votre choix selon vos préférences et votre budget. Dans la gamme inférieure et avec un bon rapport qualité/prix la société Hammond Transformers dispose de quelques références qui conviendrons très bien (1608A & 1609A).

Pour le choix des tubes de puissances, il existe un très large éventail. Il y à les tubes récemment fabriqué, et les NOS. Oui il y à des différences à l’écoute, mais nous ne prendrons volontairement pas parti, c’est une question personnelle qui s’évalue selon son système, sa salle et ses enceintes acoustiques. Nous vous laissons donc le soin d’expérimenter et/ou de réaliser des écoutes comparatives entre différentes marques ou modèles. Nous citons quelques exemples parmi les plus connues pour diriger vos recherches ex : 6V6GT-EH, 6V6GT Philips, Mazda, Mullard, Marconi, Westinghouse, 6V6GTA/GTB RCA, 6V6S JJ/Electronics

Si vous optez pour des tubes NOS, essayez dans la mesure du possible de disposer de tubes appairés par 2 ou mieux par 4. Le cas échéant les sélectionner parmi quelques échantillons. Vérifiez leurs fonctionnement et/ou leurs caractéristiques, ajuster si besoin la tension d’anode et contrôler/ajuster les résistances de cathode. 

Nous conseillons également sans réserve l’emploi de tubes neufs comme les modèles de la marque JJ/Tesla, leurs 6V6S sont vraiment excellentes et très robustes, d’autres part, elles procurent d’excellents résultats sonores. Quant aux NOS nous avons testés des Mullard et des Westinghouse qui ont un registre medium un peu plus étoffé. 

Divers tubes 6V6 de la grande époque

6V6G JAN

6V6G Mullard

6V6G Westinghouse

6V6 Métal Glass

Les excellentes 5992 BENDIX / 6V6GT

Les 6V6 RCA

Les 6V6S JJ/Electronics


Câblages & raccordements



Schéma général


Pour l'alimentation, je vous conseillerais vivement d'employer une alimentation à valve de type CLC ou mieux encore un double CLC ! (une self par canal) ! Cela pourra être fait relativement simplement en effectuant un câblages en l'air ou en utilisant mon module spécialement dédié : 















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire