vendredi 3 mai 2013

Alimentation compacte à valve EZ80

Avec cet article je vous présente une alimentation ultra compact utilisant une valve redresseuse haute-tension de type EZ80.

Elle comporte également 1 section de régulation complète et réglable pour alimenter les filaments.

Optimisé pour les montages à tubes de faible consommation.



Introduction


Comme vous pourrez le constater à la vue des images, cette d'alimentation est vraiment très compacte. Elle supporte tous les composants y compris un fusible et les transformateurs d'alimentations qui sont des modèles industriels moulés. 

Outre le fait qu'elle soit autonome et modulaire cette carte à la particularité de pouvoir s'adapter très facilement à une configuration donnée. Comme vous pourrez le découvrir dans l'article " DAC Upgrades and modules " elle alimente l'étage de sorties à tubes de mon DAC, mais elle pourrait tout aussi bien alimenter un préamplificateur et/ou un petit amplificateur PP ou SE. On pourrais même pousser plus loin en employant un configuration double-mono !



Vue générale


Raccordements des selfs canal D/G (Flyer self)

 Vue de détails



j'ai sélectionné certaine selfs dont celle-ci


De très belles valves Nos EZ80

Le schéma général

Caractéristiques principale :

  • Fusible HT (80mA)
  • Compacte 100 x 160mm
  • Routage optimisé des masses
  • Transformateur moulés intégrés
  • Routage des pistes d'alimentation double-mono.
  • Connecteurs pour tous les raccordements. Aucun fils à souder !
  • Condensateurs de lissage (CL) 33uF/400Vdc et 2 x 220uF/400Vdc (CB)
  • A choix selon implantation : 1 ou 2 canaux découplés disponibles sur borniers.
  • Section de régulation complète et réglable pour l'alimentation filaments (Selon sec. utilisé LM317 ou LDO LTO) 
Notez que la capacité en courant et la valeur maximum de la HT disponible peuvent être notablement augmentée en remplaçant les transformateurs.


Schéma de raccordements


Le condensateur de lissage un PP Mundorf de 33uF/400Vdc 















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire